Face à la canicule ayez les bons réflexes

Le plan national canicule 2017 a été enclenché.  Le ministère des Solidarités et de la Santé détaille les bons réflexes à adopter afin de prévenir les risques.Les personnes âgées de plus de 65 ans sont particulièrement des personnes à risques lors d’épisodes de fortes chaleurs.
Lorsque l’on est âgé, le corps transpire peu et il a donc du mal à se maintenir à 37°C. C’est pourquoi la température du corps peut alors augmenter : on risque le coup de chaleur (hyperthermie – température supérieure à 40°C avec altération de la conscience).

Les personnes âgées sont aussi exposées à l’hyponatrémie (baisse du taux de sodium dans le sang) si elles s’hydratent trop.

Attention, certaines personnes âgées peuvent ne pas avoir conscience de la perception de la soif

Chez les personnes âgées la réhydratation est limité entre 1 litre et 3 litre maximum par 24 heures. La prévention passe essentiellement par le mouillage/ventilation de la peau.

Si vous êtes une personne âgée et que vous ressentez un ou plusieurs des symptômes suivants ou si vous êtes témoin des symptômes suivants chez une personne âgée :
grande faiblesse, grande fatigue, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, nausées, vomissements, crampes musculaires, température corporelle élevée, soif et maux de tête.Contactez le SAMU en appelant le 15.

Dans l’attente des secours, il faut agir rapidement et efficacement : transporter la personne à l’ombre ou dans un endroit frais et lui enlever ses vêtements puis l’asperger d’eau fraîche et l’éventer.

Pour plus d’information le ministère à ouvert une plateforme téléphonique « Canicule », accessible au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe) de 9 heures à 19 heures.

http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/pnc_actualise_2017.pdf

Laisser un commentaire