Vivre en accueil familial

L’accueil familial est un dispositif permettant à une personne âgée et/ou handicapée, moyennant rémunération, d’être accueillie au domicile d’un accueillant familial. La personne accueillie signe avec l’accueillant familial un contrat d’accueil fixant les conditions matérielles, humaines et financières de l’accueil. La personne accueillie peut bénéficier d’aides sociales et fiscales.

L’accueil familial est une alternative entre domicile et établissement qui permet un accueil personnalisé privilégiant l’autonomie et le maintien du lien social de la personne accueillie.
Ce mode d’accueil propose aux personnes accueillies un accompagnement ponctuel ou au long cours dans un cadre familial qui leur permet de bénéficier d’une présence aidante et stimulante.
La personne accueillie fait partie intégrante de la vie familiale, elle peut, si elle le souhaite, continué à avoir des activités à l’extérieur.
L’accueil peut être temporaire ou permanent, à temps partiel ou à temps complet.

 

 

Les accueillants familiaux sont agréés par le conseil départemental, cet agrément est valable 5 ans et renouvelable. Ils disposent d’une formation initiale ainsi qu’une formation aux gestes de premiers secours.
Le conseil départemental assure un contrôle au moyen de visites régulières au domicile de l’accueillant.

La liste des accueillants familiaux est fournie par le conseil départemental dont vous dépendez, la FNAAF quant à elle dispose de renseignements concernant les places disponible en accueil familial dans toute la France.

 

Une fois la famille d’accueil choisie un contrat d’accueil est à établir. Il doit être conforme à un modèle national. Une copie du contrat signé doit être obligatoirement envoyée au conseil départemental. Ce contrat fixe les caractéristiques de l’accueil : accueil permanent ou temporaire, à temps complet ou partiel. Il fixe également les conditions matérielles, humaines et financières de l’accueil. l’accueillant familial dispose de droits en matière de niveau de rémunération, de congés payés et de couverture sociale. La personne accueillies peut bénéficier d’aides financières comme l’APA ou l’aide au logement.