La FNAAF

La Fédération Nationale des Aidants et Accueillants Familiaux (F.N.A.A.F.) a été créée initialement pour soutenir ses adhérents dans de nombreuses démarches juridiques et financières et, pour certains, les accompagner vers une professionnalisation de leur métier.

Les difficultés rencontrées par les familles, les aidants et les accueillants familiaux, ces dernier cumulant souvent ces deux statuts, concernent bon nombre de nos concitoyens dont des personnes dépendantes voire très dépendantes.

Outre la notion d’isolement, il apparaît indispensable, pour notre Fédération, d’aborder celles liées à la formation des aidants et accueillants familiaux, levier indispensable pour l’amélioration des pratiques et le bien-être des personnes.

La réflexion que nous avons engagée nous a conduit à envisager la création de services afin d’assurer le suivi, soutien et formation des aidants et accueillants familiaux, services qui permettront de mettre en œuvre un droit au répit prévu par le plan grand âge du gouvernement.

La F.N.A.A.F. joue un rôle de tiers régulateur dans le cadre d’une relation Accueilli Accueillant…

Le service gestion

Fonctionnement du service :

Ce service est un des points forts de la Fédération. Pour deux raisons :

Il est un élément complémentaire aux services des départements

Il apporte une aide indispensable aux familles

Une famille naturelle, lors de l’entrée d’un membre de sa famille en accueil familial, se trouve confrontée à la gestion très particulière de ce métier. La Fédération propose, par le biais d’un mandat d’assurer l’intégralité des tâches liées à cette activité.

Il s’agit là d’un mandat complet qui permet de bénéficier d’une aide totale de la Fédération. Dans ce cas, la Fédération a une activité que l’on pourrait qualifier de mandataire puisqu’il ne s’agit pas d’une activité salariée n’entrant pas dans le code du travail et donc la Fédération ne peut bénéficier d’agrément de la DDTE (Direction Départementale du Travail et de l’Emploi)

 

Le service comptabilité :

Il enregistre les situations comptables URSSAF par des comptes transitoires mais aussi des facturations de frais de gestions (personnes ayant signées un mandat) et des adhésions normales. .

 

Constitution de la fédération :

La F.N.A.A.F. est atypique par sa constitution car elle rassemble des acteurs de différents secteurs concernés par l’accueil familial :

• Un bureau constitué de 3 personnes ayant un pouvoir décisionnaire.

• Un conseil de développement, composé de jeunes actifs engagés dans le
développement de la Fédération (un ingénieur en informatique, une chargée
de communication, un comptable).

• Un conseil d’administration composé de représentants de plusieurs types d’acteurs sociaux:

          – un collège de représentants d’aidants et accueillants

          – un collège de représentant d’associations

          – un collège de représentant de professionnels de la santé

          – un collège de représentants de financeurs

Notre Fédération rassemble aujourd’hui environ deux mille acteurs de l’accueil familial : accueillants, aidants, personnes accueillies, mais aussi professionnels de la santé ou encore acteurs sociaux. Nos adhérents sont convaincus que l’accueil familial offre une réponse originale, d’un point de vue économique mais surtout humain, aux besoins croissants de prise en charge d’une partie de la population.
Dans cette perspective, notre Fédération mène aujourd’hui plusieurs chantiers importants : promotion de l’accueil familial, formation et professionnalisation de ses membres, aide et appui administratif aux accueillants et aux personnes accueillies, mise en place d’appartements d’accueil…

 

La F.N.A.A.F. veut travailler à la construction de cette nouvelle profession d’Accueillant salarié…
Pour réaliser cet objectif, la F.N.A.A.F. doit structurer son activité pour garantir une bonne marche de l’accueil familial. Ce développement n’est possible que par la création d’un statut de l’accueillant familial salarié au sein de la F.N.A.A.F, avec un réel engagement dans une démarche qualité pour étoffer l’offre de service et mieux répondre aux besoins des personnes âgées et handicapées.