A propos de la FNAAF

Maryse MONTANGON, PRESIDENTE de la FNAAF.

La Fédération Nationale des Aidants et Accueillants Familiaux (FNAAF.) a été créée initialement pour soutenir ses adhérents dans de nombreuses démarches juridiques et financières et, pour certains, les accompagner vers une professionnalisation de leur métier.

Les difficultés rencontrées par les familles, les aidants et les accueillants familiaux, ces derniers cumulant souvent ces deux statuts, concernent bon nombre de nos concitoyens dont des personnes en perte d’autonomie.

Outre la notion d’isolement, il apparaît indispensable, pour notre Fédération, d’aborder celles liées à la formation des aidants et accueillants familiaux, levier indispensable pour l’amélioration des pratiques et le bien-être des personnes.
Les différentes analyses et actions que nous avons engagées dans un premier temps, nous ont conduit à envisager la création de services pour répondre aux attentes, afin d’assurer le suivi, le soutien et la formation des aidants et accueillants familiaux. Ces services permettent de mettre en œuvre un droit au répit prévu également par le plan grand âge du gouvernement.
L’accueil familial représente une alternative intéressante, plus personnalisée, plus chaleureuse, plus rigoureuse, plus empathique et conviviale, dans un cadre familial.  Ce mode d’accueil reconnu est plébiscité par les actions menées par le Ministère des Solidarités et de la Santé. Située entre le domicile et l’établissement, cette alternative peut représenter un choix de vie transitoire ou définitif à proposer à une personne en perte d’autonomie.

 

Nous entrons dans une période où parfois quatre générations doivent vivre ensemble, avec toutes les difficultés que cela comporte.
Il faut répondre à des demandes bien spécifiques : la personne âgée ou handicapée veut vivre dans une société plus inclusive et ne pas être coupée du monde, mais parfois la famille ne peut faire face à la prise en charge soit parce que les enfants sont eux mêmes déjà âgés, soit parce qu’ils ont des charges à assumer (travail, enfants en difficultés, petits enfants, famille monoparentale etc..).Dans ce cas, il peut prétendre à la mise en place d’un plan d’aide ….

Plus récemment la Fédération a mené des réflexions sur le regard des jeunes face aux transformations, aux aléas et aux difficultés liées à la vieillesse et au handicap. Les accueillants et aidants familiaux sont des liens Intergénérationnels importants, qui permettent de restaurer la place de la personne âgée et plus largement celles qui sont en situation de handicap, dans la société, en favorisant du lien social. Pour l’illustrer, expliquer avec des mots simples à la portée de tous, la FNAAF  a commencé à mettre en place la création d’une collection de livres nommée « L’armoire aux confitures ». L’armoire qui, pour nous, représente « les anciens » qui conservaient leurs gourmandises (les confitures) préparées par les grands mères, et qui stockaient leurs réserves en tous genres, pour les faire découvrir avec malice .

BUREAU:

Maryse Montangon
Présidente
Florence Condomines
Trésorier

MEMBRES D’HONNEUR:

YVON LEYONDRE
SOPHIE AURIACOMBE

CHARGÉE DE LA COMMUNICATION ET  
DU DÉVELOPPEMENT :

Brigitte PATIN
CHARGÉE DE LA COMMUNICATION ET DU DÉVELOPPEMENT

CONSEIL D’ADMINISTRATION :

Marie Rose DESSASTRE
Arlette HAKIKI
Delphine FAUCONNIER
Stéphanie MARANGONI
Patrick ROSOLEN
Christelle SORCE
Brigitte PATIN
PORTE PAROLE DES AIDANTS

DÉLÉGATIONS :

Christine ASSIER
GIRONDE
Carine HAMEZ
REGION HAUTS DE FRANCE
Martine MALVAL
LOT ET GARONNE
Stephane MOLINE
OCCITANIE
 

 

CONSEIL DE DÉVELOPPEMENT :


Mélanie BROUCH
Houria MOLINE
Lucie FREYSSIGNAC
error: Pages protégées