Aidants

Un Aidant, c’est…

Un Aidant vous vient en aide…

Un aidant familial, c’est une personne qui prend en charge une partie ou la totalité des heures du quotidien auprès d’un proche (membre de la famille, conjoint, voisin) en perte d’autonomie temporaire ou évolutive, afin de lui porter assistance et secours, pour favoriser son maintien à domicile.
Il assure de nombreuses tâches nécessaires à la vie à domicile de la personne aidée, seul ou avec l’appui d’intervenants externes. (Infirmiers ; auxiliaires de vie ; aides ménagères ; kinéthérapeutes .) .
Quelque fois, cette aide peut concerner non seulement la personne aidée, mais aussi, peut faire l’objet d’une prise en charge à distance, simultanément ou périodiquement, pour assumer la gestion liée à un autre besoin de prise en charge, le plus souvent dans le cadre familial, d’une autre personne en perte d’autonomie, et ce en lien, et avec l’appui d’ une structure Prestataire d’aide à la personne, notamment lorsqu’une « Curatelle renforcée » s’impose à cet effet. 
Dans certains cas, l’aidant qui en a les capacités, peut prendre en charge cette lourde responsabilité supplémentaire : la « Curatelle renforcée », en accord avec le juge des Tutelles. 
A juste titre, l’aidant constitue le meilleur soutien de première instance avec la personne aidée, avec laquelle il noue une relation de confiance privilégiée, solidaire et engagée. Il lui procure un soutien psychologique, un accompagnement sans faille, une protection et des appuis dans de nombreux domaines, afin d’assurer également le maintien de sa vie sociale. Il peut aussi à certains égards, selon les besoins et capacités, accepter de prendre en charge le suivi médical en lien avec le médecin traitant et les spécialistes choisis pour les suivis médicaux spécifiques. Il se distingue par la pluralité et le nombre important de ses tâches et activités multiples qui font de lui un cadre autonome et référent, un accompagnant impliqué, un médiateur éclairé et gestionnaire, parfois il peut endosser le rôle d’urgentiste, autant qu’on pourrait le qualifier de super « héro » et de sportif de haut niveau ! 
Il est également en proie au surmenage et au burn-out. 
Il devient le socle, le point de pivot, le garde-fou, le médiateur et l’interface avec la famille, l’ensemble des autres acteurs solidaires dans cette démarche de soutien, également mise en avant vis à vis des administrations. 
Parfois l’aidant peut aussi accompagner la personne aidée en fin de vie . 
Suivant les situations, cette aide est souvent bénévole, mais dans certains cas les plus lourds et les plus chronophages, il peut parfois bénéficier d’une aide compensatoire, après étude du dossier médical en commission pluridisciplinaire, complété du bilan établi par une assistance sociale, en lien avec la MDPH. Par ailleurs, un tiers des onze millions d’aidants  ont une activité professionnelle, et doivent parfois envisager de réduire leur temps de travail de manière périodique, en accord avec leur employeur, ou progressivement, jusqu’à devoir cesser leur travail, dans les cas les plus difficiles ou d’une extrême gravité de dépendances, notamment pour les enfants, adolescents et adultes sous le coup de handicaps lourds. Ainsi, il peut alors prétendre à la mise en place d’un plan d’aide humaines et d’un dédommagement partiel par le biais de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) s’il s’agit d’une PCH, ou de l’ APA (Allocation personnalisée autonomie) s’il s’agit d’une personne âgée.


…une personne est là pour vous aider

Vous rencontrez des difficultés pour trouver une solution d’appuis, de répit, d’hébergement temporaire pour la personne dont vous vous occupez ou que vous souhaitez héberger. 

Vous avez besoin d’écoute, de conseil, d’informations, vous ne savez pas vers qui vous tourner. 

Vous avez besoin de comprendre et d’être orienté vers les bons interlocuteurs.

La FNAAF peut vous épauler, vous aider dans des démarches administratives, vous accompagner dans l’approche et l’inscription à des formations utiles, notamment si vous souhaitez apprendre à maîtriser votre travail d’aidant ou devenir un accueillant familial.

Un formulaire d’inscription est à votre disposition.

« La plénitude de l’amour du prochain, c’est simplement de lui demander « quel est ton tourment ?. » S. WEIL .

…une personne qui est là pour vous aider

error: Pages protégées