ESPACE DÉTENTE ET SANTÉ

AUX AIDANTS, AUX ACCUEILLANTS FAMILIAUX, AUX PROFESSIONNELS DU SECTEUR MÉDICAL ET PARAMÉDICAL, AUX CHEFS D’ENTREPRISE ET MANAGERS et à toute autre personne qui le souhaite.

La SANTE des aidants et des accueillants familiaux exerçant à titre professionnel est une préoccupation grandissante, trop souvent négligée.
Les pouvoirs publics devraient se pencher sur la nécessité de l’intégrer dans les stratégies du « TAKE CARE » des personnes en perte d’autonomie.
Comment ignorer ou fermer les yeux devant leur implication inlassable et quotidienne, quasi sans soutien, avec si peu de reconnaissance des richesses qu’ils génèrent ou des risques encourus pour leur propre santé ?
Pourtant leur posture altruiste, empathique et solidaire leur permet de répondre favorablement à des attentes variées, motivées par le besoin de faire des choix de vies accompagnés, dans la dignité, pour les plus fragiles.
Ils assument pleinement les gestions liées aux nombreuses responsabilités :
les astreintes et conséquences peuvent être préjudiciables au maintien de leur liberté qui malheureusement, est trop souvent bridée ou entravée, autant qu’ils doivent aussi se protéger de pressions diverses, sans réelles perspectives de remplacements, faute de compétences qui ne sont pas en phase avec les leurs ou avec les connaissances requises pour s’occuper de leur ou des protégés en charge.

Que dire des pénibilités , des complexités de leur travail, notamment pour assurer le 24 sur 24, aux côtés de personnes en perte d’autonomie, qu’elles soient âgées, jeunes, ou sous le coup de Handicaps divers, atteintes de maladie chroniques invalidantes, ou victimes d’un accident de la vie ?.
Ils sont pourtant le socle, les référents et les interfaces incontournables vis à vis des tiers intervenants, ou pour la famille.
Comment et dans quel délai, qu’il faut espérer prompt, agir au sujet des conditions de rémunérations insuffisantes ou disparates selon les territoires géographiques : ces modalités n’ont jamais fait l’objet d’une restructuration, n’ont jamais été réévaluées depuis de nombreuses années.
Il est grand temps de s’en soucier et d’agir pour être en conformité avec les critères économiques évolutifs ou discriminatoires, avec les évolutions démographiques et besoins de terrain : le nombre des demandes de prise en charge hors les murs explose.
Parallèlement le nombre des structures d’accueil est très insuffisant, ou pas ou peu adaptées, ou encore sont trop onéreuses, notamment pour les petites retraites hélas nombreuses, même en comptant sur le versement de l’ APA.
Par ailleurs, il faut respecter la demande majoritaire de nos aînées qui souhaitent vivre et vieillir à leur domicile, ou en accueil familial : le marché de l’aide à la personne est en progression exponentielle. Il pèse plus de 12 milliards d’euros .

La FNAAF met à la disposition de chacun et de chacune cet espace de détente musical d’une part, vous laisse le soin de vous octroyer du temps, ou d’inviter celles et ceux qui le désirent, momentanément ou pour une période plus longue, à trouver des appuis sérieux, efficients parmi des Partenaires sélectionnés et impliqués.
Vous trouverez là les coordonnées d’une Psychologue, d’une Sophrologue, et d’autres suggestions utiles pour participer à l’amélioration de votre bien être.
Les membres adhérents à la FNAAF peuvent bénéficier de conditions tarifaires préférentielles. Nous espérons que vous apprécierez ces moments de partage.

English EN French FR German DE
error: Pages protégées