Page  protégée    

Florence BRUNEAU MÉDIATION ANIMALE & BIEN-ÊTRE

Quand la mémoire s’efface et que les mots manquent, le besoin de communiquer, de se sentir exister demeure. Le contact simple avec l’animal peut répondre à ce besoin

Florence Bruneau est dirigeante de Médiation Animale & Bien être, générateur de Soins relationnels et sensoriels par l’animal.

Tél : 06 14 84 20 76

Site Web : www.mediationanimale-bienetre.com

Email : mediationanimale.bienetre@gmail.com

  • – Zoothérapeute formée auprès des personnes âgées et des personnes avec handicap mental
  • Praticien en Méthode de Validation® selon Naomi Feil, qui est une prise en charge relationnelle spécifique des personnes âgées en perte d’autonomie psychique ou souffrant de maladie d’Alzheimer ou de démences apparentées.
  • – Bénévole à l’Association France Alzheimer.
  • – Intervenante certifiée PECCRAM(Programme d’Education à la Connaissance du Chien et au Risque d’accident par Morsure) par la FIMAC Canin (2017).

Qu’est ce que la zoothérapie ?

La zoothérapie ou Médiation Animale est considérée comme un soin alternatif non médicamenteux qui peut être bénéfique aux enfants, aux adultes comme aux personnes âgées. Il n’y a pas de contre-indications, sauf en cas d’allergie ou de phobie du chien.

C’est une médiation qui se pratique professionnellement en individuel ou en petit groupe de deux ou trois personnes maximum, à l’aide d’un animal médiateur, consciencieusement sélectionné, socialisé et éduqué. L’objectif est d’utiliser la faculté de mise en lien de l’animal pour éveiller des réactions visant à maintenir ou à améliorer le potentiel cognitif, physique, psychosocial des personnes en difficulté, de leurs capacités sensorielles ou communicationnelles et ce, dans un contexte bienveillant.

Comment ?

L’animal est dans un monde sensoriel alors que l’homme vit dans un monde de subterfuge verbal. Il ne juge pas, il donne le sentiment d’être écouté pour ce qu’on est et non ce qu’on devrait être, il facilite les confidences.Il est aussi une présence réconfortante : il rompt la solitude et apporte un soutien affectif. Il permet la satisfaction de besoins fondamentaux comme le besoin de contact par le toucher et le lien d’attachement.

Une rencontre qui vient faire sens pour la personne en difficulté

Cette rencontre va par exemple déclencher des émotions, des ressentis corporels, réactiver des souvenirs, provoquer ou libérer une parole chez la personne en difficulté. Ce sont ces réactions que l’intervenant professionnel doit saisir et accueillir pour permettre à la personne d’accéder à un nouvel état de mieux-être.

Aujourd’hui, la médiation animale est reconnue et ses bénéfices sont connus .

  • la diminution du stress chez le patient
  • le rétablissement d’un lien social
  • le maintien des capacités résiduelles
  • l’amélioration de la qualité de vie
  •  la conservation ou la réminiscence du lien affectif

Pourquoi intervenir à domicile avec un animal ?

Souvent l’aide à domicile, matérielle et psychologique, est assurée par la famille : le premier aidant est d’abord le conjoint, lorsqu’il est en bonne santé, puis le relais est assuré par les enfants, les femmes (filles et belles-filles) plus souvent que les hommes.

A la difficulté morale de voir son parent perdre son autonomie physique, s’ajoute celle de la perte de communication quand il est désorienté (mémoire détériorée : oubli d’un passage sur le suivant, récits d’histoires fantaisistes, mots qui manquent…).

Des émotions peuvent aussi s’exprimer de façon brutale dans la désorientation…

Pourtant quelles que soient ces émotions, elles peuvent se dissiper quand elles sont reconnues et validées.

Des séances de Zoothérapie associée à la méthode de Validation® se complètent parfaitement pour un accompagnement non médicamenteux des personnes (très) âgées dans leur lieu de vie habituel, à domicile auprès de leurs proches ou en accueil familial, quel que soit leur niveau de dépendance et de désorientation et ainsi favoriser leur maintien à domicile.

En effet, les bénéfices seront multiples pour la personne âgée désorientée :

  • vivre un moment de plaisir au contact de l’animal qui sera jugé apaisant et rassurant, le stress est réduit
  • grâce à sa faculté de mise en lien, l’animal va rapidement aider la personne âgée à s’ouvrir et libérer une parole, ou encore stimuler ses capacités cognitives
  • les émotions exprimées sans retenue sont accueillies
  • aider à restaurer le sens de sa propre valeur et prévenir le repli sur soi
  • améliorer sa communication verbale et non verbale
  • améliorer son bien-être physique

Pour son proche Aidant ou l’Accueillant familial, cette séance peut constituer un moment de répit pour prendre soin de soi et se ressourcer, mais aussi profiter de moments de partage complices et remotivants avec la personne âgée pendant ou à l’issue des séances.

Médiation Animale & Bien Etre met en place des tarifs préférentiels pour les Partenaires de la FNAAF, que ce soit en séance individuelle ou en groupe de 2 à 3 personnes pour une durée maximale d’une heure.

Zone d’intervention : à Libourne et dans un rayon de 20 km délimité par les villes de  Abzac, Castillon-La-Bataille, Lussac, Saint Jean de Blaignac, Camarsac, La Lande de Fronsac et Perrissac.

L’intervenante est soumise à la confidentialité des informations données par la famille ou l’accueillant familial.

Médiation Animale & Bien Etre est responsable de la santé et du bien être de ses animaux, si l’un d’entre eux manifeste un problème de santé quelconque, il est retiré des séances jusqu’à complète guérison. Possibilité de payer en chèques CESU.

Qu’est ce que la Validation® ?

Cette méthode a été élaborée par Naomi Feil, psychosociologue américaine, entre 1963 et 1980, et est aujourd’hui mondialement reconnue et pratiquée.  

La méthode (aussi appelée Validation® affective ), ou thérapie par empathie a pour objectif principal de maintenir la communication avec les grands vieillards désorientés (maladie d’Alzheimer ou de démences apparentées) afin de les accompagner dans une relation respectueuse de leur identité tout en reconnaissant dans leur comportement, la manifestation de leur besoin d’exister en tant qu’individu et d’être entendus.

« Valider » c’est reconnaître que le comportement de la personne a du sens et ce, même si nous ne le comprenons pas toujours. L’objectif n’est pas de découvrir le sens, mais de reconnaître qu’il y en a un. La mise en pratique de la Validation® passe par la maîtrise de plusieurs techniques de communication verbales et non verbales. Il ne s’agit pas tant d’analyser les faits du passé que de construire une relation de confiance. Cette confiance développera un sentiment de sécurité qui permettra de tenter de « rejoindre » le patient et de l’accompagner par le regard, la parole et le geste, dans l’exploration de sa réalité subjective.

En accompagnant l’expression des émotions et peut-être la résolution d’anciens conflits de la personne âgée, il est possible de lui permettre de continuer à s’inscrire dans une vie qui a un sens.

Le Praticien en Validation® aide et accompagne les personnes âgées désorientées selon les valeurs suivantes :

  • ne pas porter de jugement
  • reconnaître la personne âgée désorientée comme un individu unique, qui doit être acceptée comme elle est
  • l’expression des émotions, de toutes les émotions, est utile et procure un soulagement.
  • se garder d’attentes irréalistes et de toute volonté de contrôle, pour accueillir ce qui survient et le laisser advenir.
  • l’empathie est la clef pour emboîter le pas d’un autre être humain.
English EN Français FR Deutsch DE