L’ accueil familial a le vent en poupe !

L’ accueil familial a le vent en poupe !

En 2015, on comptait plus de 15 millions de retraités bénéficiaires en France ou détachés.

En 2018, on comptabilise 13,1 millions de personnes âgées : la tranche des 65 ans et plus a progressé de + de 4 % depuis 1998 pour atteindre un chiffre de 19,6 % en 2018.

Ce constat nous oblige à anticiper les stratégies pour gérer les futures demandes de prise en charge des personnes en perte d’autonomie, et d’y apporter des réponses adéquates en fonction des choix de vie et des moyens financiers de nos aînés. Il faut également compter avec l’allongement de l’espérance de vie des plus de 65 ans portée à 23,3 ans pour les femmes et 19,4 ans pour les hommes, ce qui est déterminant pour appréhender l’évolution de l’état de santé et de la dépendance après 65 ans.

La majorité des personnes âgées de 65 ans et plus vivent jusqu’à un âge avancé à leur domicile : on ne peut que se féliciter, en admettant que l’accueil familial a déjà répondu favorablement à ce type de demandes de prise en charge, aujourd’hui de plus en plus croissantes, également soutenu par la politique sociale du gouvernement.

Notez qu ‘en 2015, moins de 2% des personnes âgées des 65-74 ans résident en institution : ces chiffres augmentent considérablement avec l’ âge pour atteindre 21 % parmi les 85 ans et plus .  Il faut aussi souligner que 14% d’entre elles, de 65 ans et plus, résidant à domicile se sentent en mauvaise ou très mauvaise santé.

C’est aussi le cas des 35 % de personnes résidant en institutions.

Cependant, entre 2008 et 2015, la santé perçue des séniors résidant à domicile s’est améliorée, la part de la population qui déclarait un mauvais état de santé passait de 22% à 14 % … c’est dire si les enjeux sont nombreux….

La FNAAF poursuit son développement de l’accueil familial avec son réseau. 

«  RELAIS FIL BLEU » : chacun des territoires de France et d’Outre-mer possède des atouts qui permettraient indéniablement de le développer, de l’améliorer en étoffant , en diversifiant, en restructurant, en construisant, en qualifiant davantage les modes d’accueil et les équipements de ces lieux de vie et d’échanges dédiés à nos aînés.

La FNAAF invite les élus à se positionner sur ces projets d’avenir : ils ont déjà pris leur ancrage dans le présent. Rejoignez-nous.

Comments are closed
error: Pages protégées